Stop aux brutalités policières et à la politique du gouvernement belge envers la communauté africaine de Belgique

Stop aux brutalités policières et à la politique du gouvernement belge envers la communauté africaine de Belgique

Suite à la manifestation du 5 mars 2011 où l’un des participants, M. Kanda Chico, a été violemment brutalisé par les forces polices ; les différentes communautés africaines de Grande-Bretagne, des Etats-Unis, de France et d’Allemagne ont été extrêmement choquées par les méthodes et les politiques du gouvernement belge qui, entre autre :

        Autorise sa Police à utiliser la force de façon systématique et disproportionnelle au cours des interventions et interpellations au sein de la communauté africaine, celle-ci se montrant régulièrement coupable de coups et blessures et de violences psychologique sur des individus désarmés ne présentant plus aucun danger.
        Ne respecte pas le principe d’impartialité et d’équité nécessaire à toute procédure judiciaire dès lors qu’il s’agit d’un membre de la communauté africaine ou plus globalement immigrée.
        Use et abuse du principe de détention préventive en privant de liberté des milliers d’Africains d’après des soupçons fréquemment basés sur des préjugés irrationnels, voire une volonté affichée d’écrouer un maximum de Noirs et d’Arabes.
        Traite les populations sans-papiers/demandeurs d’asile (hommes, femmes et enfants confondus) de façon inhumaine en les incarcérant dans des centres fermés, les privant de tout droit afin de profiter d’une main d’œuvre soumise vivant la plus grande des précarités.

Nous constatons que l’Etat belge maintient notre peuple dans des conditions de vie précaires ;

        par sa politique migratoire, pour laquelle il a déjà été condamné à plusieurs reprises par la Cour Européenne des Droits de l’Homme,
        par la répression policière violente tolérée voire encouragée,
        par la partialité et l’inégalité de la Justice dans les cas concernant la communauté africaine,

Sans compter les politiques économiques et sociales qui sont rarement élaborée à la faveur des populations immigrées.

Nous exigeons que l’oppression quotidienne et latente du gouvernement belge sur la communauté africaine cesse et :

        que les policiers coupables d’acte de violence soient dénoncés, jugés et condamnés,
        que les représentant du système judiciaire ne respectant pas leur devoir de partialité soient dénoncés, jugés et condamnés,
        que les droits et la liberté de la communauté africaine résidant en Belgique soient respectés et soutenus non par des politiques toujours plus répressives et inhumaines mais en donnant accès à un réel développement économique, à l’éducation et à tout ce qui permettrait l’amélioration des conditions sociales et économiques de notre communauté.

Lu et approuvé par :

spot_img
- Advertisement -spot_img

Support African Working Class Media!

More articles from this author

The Party’s Cadre Intensive School kicks off the new year, uniting our theory with practice

On January 7, 2024, the African People’s Socialist Party (APSP) initiated a virtual Cadre Intensive school for its membership, conducted by the Department of...

Spine Bookstore and Cafe in St. Louis hosts “The Verdict is In” book reading with Chairman Omali Yeshitela

“Currently I am under indictment by the federal government that intended to imprison me for what at my age would be a life sentence,”...

Mumia health emergency

TheBurningSpear.com is sharing this update sent by Prison Radio on February 10, 2024. "This government is slowly, purposely, killing Mumia through medical neglect." (Pam Africa) Since...

Similar articles

Makandal reports from behind enemy lines, free ‘em all!

The Drum and Spear, equivalent to our “Letters to the Editor” column, is dedicated to publishing opinion pieces submitted by the people. The articles...

FRANCE ON FIRE! Rebellion sparks after French police murder of 17-year-old African

On Wednesday, June 27 in Nanterre, a suburb in France (about seven miles from Paris), 17-year old Nahel, a colonized North African, was shot...

Mutulu Shakur, Black Liberation Army organizer, dies at 72 shortly following release from prison

Black Liberation Army (BLA) member and freedom fighter Dr. Mutulu Shakur joined the ranks of our African martyrs at 72 years old. His death...
spot_img